Festival Musiques du Monde avec Danyel Waro et Françoise Tonteling

Danyèl Waro est resté fidèle à  la tradition acoustique du maloya, le blues de la Réunion, et il en est le « héros » reconnu. Musicien et poète, il sait faire chanter le créole avec une émotion sans pareil: « Pour moi le maloya, c’est d’abord le mot », précise-t-il. « Je cherche la cadence, l’image, le rythme dans le mot. Grâce au maloya, j’ai pris du recul par rapport à la philosophie cartésienne, aux jugements trop conceptuels. Le maloya m’a remis en accord avec la Réunion, avec les gens, avec notre langue ». (suite…)

0 commentaire