Nice Orleans Jazz Orchestra (NOJO)

Style: Jazz New Orleans
Représentation: Monde
Label: Imago records
Disponibilité: Toute l'année
Contact:
Web:

Le Nice Orleans Jazz Orchestra (NOJO) a été fondé en janvier 2020, sur l’impulsion d’Imago records & production, sous la direction artistique de James Andrews (frère de Trombone Shorty, de son vrai nom Troy Andrews) et figure emblématique la musique jazz New-Orleans, acteur et musicien dans la série culte de HBO « Treme », impulsion soutenue par la Ville de Nice, cela, afin de se produire lors des grands événements de la Côte d’Azur.

Composée de musiciens professionnels ainsi que de semi-professionnels ou amateurs (professeurs, avocats, fonctionnaires, élèves du conservatoire etc… mais tous musiciens de coeur et véritables amoureux de la musique de jazz), cette fanfare perpétue grâce à James Andrews la tradition de la Nouvelle Orleans mais y ajoute une certaine French Touch due à la présence d’une chorale, qui accompagne de ses chants le groove des musiciens.

Enfant de la Nouvelle-Orléans, James Andrews a la musique dans le sang, quelques gouttes Cherokee aussi. Frère du fameux Trombone Shorty, il a été comme lui plongé dans le monde de la musique dès l’enfance. Claquettes dans le « French Quarter »  dès 7 ans, trompette au milieu des défilés de « Second Line » à 12 ans… À Jackson Square, dans la bande de Danny Barker, qui lui enseigne les rudiments du jazz traditionnel, il joue de la batterie, puis de la trompette, avant de créer son propre groupe le « New Birth Brass Band ». Premier enregistrement : « Satchmo Of The Ghetto », produit par Allen Toussaint en 1998.

Popularisé par ses apparitions dans la série « Treme » de la chaîne HBO et sa contribution à la bande sonore nominée aux Grammy Awards 2011, James Andrews, l’un des meilleurs musiciens de la Nouvelle-Orléans, très actif sur la scène internationale, communique au public, accompagné par le bel ensemble du Nice-Orleans Jazz Orchestra, sa formidable énergie, livrant un son joyeux et éclectique, un son purement « New Orleans », qui balance, jazzy, un peu latin et invariablement funky. Un mélange détonnant, un condensé à lui tout seul de la bande son actuelle de la Nouvelle-Orléans.

  • Suivez-nous sur Facebook!

  • Stay Connected

  • Le Jazzophone