Sashird Lao – Watsdis

Style:
Représentation:
Label:
Disponibilité:
Contact:
Web:

Influences de Bobby Mc Ferrin dans des registres vocaux extrêmes, des percussions vocales et du body drumming, ondulations soul sur « Runnin » et « Trouble », clin d´oeil aux Double Six avec « Tout en dodelinant », malice du swing ingénu d’une chanteuse de jazz qui n´a pas froid aux yeux sur « Keep me warm » et « Shake it baby », enracinement dans l´expressionnisme mingusien sur « Moanin », accents orientaux désorientés pour « Kalam » et « Baladi », expérimentations instrumentales dans « Méditation de la trompe » et « Charles émoi », le premier album du trio est une invitation au voyage.

“Le miracle est que ce premier disque ne recèle ni redites, ni incohérences, juste des inflexions sur des accents cousins (world ou expérimentaux). Le jeune trio niçois est bien représentatif de sa génération : des boulimiques de musique, des pirates de la feuille, des contrebandiers qui picorent au-delà des frontières… Et pour qui le jazz est le sweet home du swing, du groove et du feeling. Trois qualités exubérantes chez eux. Un groupe de plaisir est né” –  ALEX DUTILH / 4**** Jazzman Mai 2007

badge_itunes-lrg

amazon-frlogo

  • Suivez-nous sur Facebook!

  • Stay Connected

  • Le Jazzophone