Vendredi 13 Novembre 2015 à 20h30 – Forum Nice Nord

web BZJLAchetez vos billets
Bojan Z & Julien Lourau/ France-Serbie / Jazz
Dans le cadre de Jazz sur la Ville

http://www.dunose.com/images/Pic-artiste-duoBojan&Julien.jpg

Bojan Zulfikarpasic et Julien Lourau, c’est avant tout une histoire d’amitié. Humaine certes, mais musicale aussi. Depuis la fin des années 80, l’un comme l’autre peut se targuer d’avoir emprunté nombre de chemins de traverse et chacun marque le jazz européen en dépassant toutes les frontières géographiques et musicales, et en refusant tout formatage et automatisme. Avec plus de vingt ans de complicité, autant dire que ce duo vibre sous le signe de l’empathie musicale. Rapidement, le piano du Yougoslave trouve dans la tempête que souffle Julien Lourau l’écrin parfait pour développer un métissage sans ornière. Ce piano presque beuglé, physique à souhait, comme une fanfare d’ébène, comme un orchestre de cordes violentées, enlace un saxo furibard, parfois funky ou parfois free, selon l’humeur. Ils se percutent, se frôlent, s’enlacent. Physique, on ne peut plus physique. Mais jamais brutal. Pas de violence gratuite, ni d’excès de notes. Juste de l’amitié pure. Et dure.


La presse en parle :
«Le duo d’improvisation du pianiste Bojan Z et du saxophoniste Julien Lourau, qui se connaissent bien dans d’autres contextes, a sidéré le public de la nuit lors de la soirée parisienne TSF Jazz à l’Olympia.» Télérama

Line up : Bojan Z,
rhodes & machine – Julien Lourau, saxophones

1ère partie : François Barucco & Eizel / Nice/ Jazz

Francois-Barucco-et-Julien-Perez-AKA-Eizel-e1437334033688-1François Barucco et Eizel créent une musique où se mêlent l’écriture et l’improvisation. Évoquant un univers « cinématique », leurs concerts sont des voyages tranquilles ou mouvementés, extatiques ou contemplatifs. Le saxophoniste Eizel développe un dispositif en MAO, de traitement électronique du son de ses saxophones et du piano et utilise aussi de nombreux instruments ( synthé sampleurs …) Avec le pianiste Francois Barucco, ils créent un environnement sonore électroacoustique en direct, à l’intérieur et autour de leur répertoire acoustique…

Line up : François Barucco, piano – Julien Perez AKA Eizel, saxophone & machines

Achetez vos billets

Billetterie mise à nu

La Ruche s’associe à Fairplaylist pour vous aider à comprendre l’économie de ce concert. Vous trouverez ci-dessous les principaux éléments financiers de la manifestation. De plus, sur le lieu de l’événement, un affichage sera mis en place et vous donnera davantage d’éléments. Le coût global de la soirée est de 8 186 €. Dans le cadre de la politique de soutien aux musiques actuelles, un contrat de co-production est signé avec la Ville de Nice, pour permettre la réalisation financière de ce concert. Et au final faire baisser le prix des tickets d’entrée et permettre à un plus grand nombre de public de découvrir de grands musiciens de jazz et d’improvisation européens.

budgetBojanDéfinitions :

· Break : C’est le nombre de places à vendre avant de pouvoir dire : « ouf, notre budget est à l’équilibre ». Pour cette soirée, il nous faudrait 150 préventes pour atteindre le break.

· Co-réalisation : Le contrat de coréalisation est un contrat conclu entre un producteur et un organisateur de spectacles. Ces derniers se partagent les recettes de la billetterie et doivent payer chacun une partie des charges de la soirée. Le producteur prend en charge le coût artistique de la soirée et l’organisateur toutes les autres charges.

· Organisateur : C’est l’association La Ruche !

· Producteur : C’est DuNose production !

· Co-Producteur : C’est la Ville de Nice !

· Sécurité : C’est les gentilles personnes qui fouillent ton sac, te demandent de ne pas sortir avec ton verre et appliquent les consignes de sécurité en cas de pépin pour que tu passes une bonne soirée

· VHR (Véhicules, Hébergement, Repas) : C’est les ptits plats préparés par nos cuistots pour nourrir les artistes le soir de leur concert et c’est aussi l’endroit où l’on fait dormir les artistes après leur concert (hôtel, chez l’habitant).

· Coût artistique : C’est l’argent qui sert à rémunérer les artistes et le producteur.

· Technique : C’est ceux qui s’occupent du son et de la lumière pendant les balances et les concerts.

· Communication : Vous avez eu l’info pour ce concert (newsletter, site internet, Facebook, Twitter, flyers, etc.) ? C’est tout ça, et l’équipe qui s’en occupe.

· Commission de billetterie : On vous a dit 19€ (Hors Commission) en prévente et vous avez payé 19,99€ chez Weezevent ? Les 99 centimes, c’est la part prélevée par Weezevent pour se rémunérer et assurer la maintenance de leur logiciel de billetterie. Idem pour les billetteries FNAC, Digitick, etc.

· CNV et SACEM : C’est des taxes que doit payer l’organisateur sur les recettes de billetterie. C’est obligatoire, on n’y échappe pas, et parfois, on peut leur demander des subventions comme par exemple sur le festival Mo’Fo. Plus d’infos sur le CNV et la SACEM.

· TVA : C’est des taxes que doit payer l’organisateur sur les recettes de billetterie.Le taux particulier de TVA de 2,1 % s’applique, en France continentale (ou 0,9 % en Corse et 1,05 % en Guadeloupe, Martinique et Réunion), aux recettes réalisées avec les billets d’entrée des 140 premières séances de :

  • représentations théâtrales d’œuvres dramatiques, poétiques, lyriques, musicales ou chorégraphiques nouvellement créées en France (création) ou d’œuvres classiques faisant l’objet d’une nouvelle mise en scène,
  • spectacles de cirque comportant exclusivement des créations originales,
  • concerts et spectacles de variétés et de chansonniers.

Plus d’informations sur la musique éthique et solidaire : http://www.fairplaylist.org & https://www.imagoproduction.com

logo-fairplaylist

Posted by Imago records & production  |  0 Comment  |  in Concerts

Post a Comment

  • Suivez-nous sur Facebook!

  • Stay Connected

  • Le Jazzophone