Fred,-théatre-Francis-Gag-2012Pianiste d’exception, trompettiste doué, compositeur hors pair et arrangeur expert,  Frédéric D’Oelsnitz est sans nul doute l’une des plus brillantes  étoiles qui éclairent le ciel jazzistique niçois. Cet éternel jeune homme, à l’allure de hobereau (l’ascendance prussienne sans doute…) est né le 25/10 /1970 à Nice.

Il étudie le piano classique avant de se consacrer au jazz à la fin des années 80. Il commence en 1992 à jouer avec le contrebassiste Gilbert « Bibi » Rovère, une rencontre qui le marquera, comme la rencontre du même Bibi marquera une autre étoile du jazz niçois,  le saxophoniste  Sébastien Chaumont, avec qui a également beaucoup joué, mais nous y reviendrons. Suite à cela, Fred monte trainer ses guêtres à Paris et fait de brèves rencontres dans les clubs parisiens en 1994 avec Aldo Romano et J-F Jenny- Clarke, Stéphane Persiani, Georges Brown, Xavier Richardeau.

Il revient ensuite à Nice, et c’est  la création en 1996 du groupe “Epistrophy ”avec Bibi Rovère, François Chassagnite et Bernard Weidman, Le groupe se produira notamment aux festivals de Nice et de Münster. La musique de ce groupe est inspirée de celle de John Coltrane, dont le pianiste Mc Coy Tyner est, avec Bill Evans, l’une des idoles, ou plutôt des modèles  de Fred. Et le jouer avec François donne à Frédéric D’Oelsnitz l’occasion de se frotter à la trompette, lui dont le musicien préféré n’est autre que Miles Davis. Concerts la même année avec Bibi Rovère et Charles « Lolo »Bellonzi, niçois d’origine  et ancien batteur de Claude Nougaro, et ayant accompagné les plus grands jazzmen américains.

En 97  Frédéric D’Oelsnitz accompagne Eric Lelann, Eric Barret et Doudou GouirandPuis joue régulièrement dans les formations du bassiste Jean-Marc Jafet ainsi qu’avec  (depuis1998) avec Denis Leloup, Lionel et Stéphane Belmondo, Olivier Ker-Ourio, Robin Laurent et Emmanuele Cisi. Puis c’est une rencontre décisive, celle de Christian Vander et Fred intègre fin 2002 le groupe « Magma » et part pour une série de concerts en Europe et aux Etats-Unis. De retour en France, il multiplie les collaborations prestigieuses, crée son propre trio avec le contrebassiste François Gallix et le batteur Stéphane Foucher,  trio avec lesquels il enregistre son 1er disque en leader ‘’ The pool cue and the piano’’ agrémenté de trois soufflants : lui-même au cornet, Tony Pagano au sax ténor et Benoit Baud au sax alto. Pianiste à la technique impressionnante et arrangeur de haut niveau, inspiré par Gil Evans , il ne pouvait manquer d’attirer l’attention de Pierre Bertrand, et Fred est désormais membre à part entière du Nice Jazz Orchestra avec lequel il s’est maintes fois produit au festival de Nice .Mais en incessant créatif, Fred tente en paralléle une nouvelle aventure, et c’est  le début du groupe Jimi Brown Experience, inspiré par la fusion des musiques de Jimi Hendrix et James Brown. Il y retrouve son compère Sébastien Chaumont, qui y tient le sax alto, en compagnie d’un autre altiste, Selim Nini. Le groupe connait un grand succès et se produit au Nice Jazz Festival en 2013. Il enregistre également un album ; et donne de nombreux concerts. Fred rejoint ensuite Christian Vander et se produit en trio avec ce dernier et Jean-Marc Jafet à la basse. Puis c’est l’aventure Offering, toujours avec Christian Vander et Jean-Marc Jafet. La même année, Il forme également un duo avec sa compagne la chanteuse Sandrine Destefanis. Et enfin, en 2014, avec son trio (Géraud Portal, contrebasse, Stéphane Foucher, batterie) il gagne, pratiquement à l’unanimité d’un jury de professionnels, le tremplin national organisé par La Ruche sur la place Masséna lors du Nice Jazz Festival. Ce qui lui vaut d’être programmé en 2015 dans ce même Nice Jazz Festival, et l’enregistrement d’un nouvel album. Une consécration méritée pour un artiste à la stature internationale.

Frédéric D’Oelsnitz est un musicien à l’esprit bouillonnant, excessivement créatif, constamment à la recherche de nouvelles musiques, de nouvelles ouvertures, mais néanmoins toujours prêt à collaborer avec les musiciens qu’il estime, à soutenir ses amis. Un être lumineux, à l’humour perçant et à la modestie légendaire.Un grand artiste et un être humain de grande qualité.

www.freddoelsnitz.fr

Posted by Imago records & production  |  0 Comment  |  in Le Jazzophone

Post a Comment

  • Suivez-nous sur Facebook!

  • Stay Connected

  • Le Jazzophone